mardi 16 août 2011

Puisque j'ai du mal à me remettre au boulot un petit mot sur Mélancholia.
J'avais perdu notre ami Lars depuis un bon moment (les idiots? nan, tant que ça?)... En dehors de ses pitreries cannesques, rien à dire, Lars a un grand savoir faire. Une première partie très réussie avec une Kirsten Dunst parfaite. Une deuxième partie franchement décevante, on joue les astronomes amateurs, Charlotte y va de sa petite enquête sur google (suspens), le soufflet retombe et Mélancholia fait plouf... Reste cette magnifique scène où la belle alanguie prend un dernier bain de soleil (noir), avant de plonger avec un plaisir morbide dans le néant.
Et moi, ben non je ne suis pas nihiliste.
J'ai du mal à me remettre au boulot.
C'est tout bête, ça s'appelle la saudade des vacances.



3 commentaires:

  1. Une belle femme à poil c'est toujours beau ;)
    Encore plus quand il fait chaud !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu "Melancholia", ce n'est pas pour moi le meilleur film de Lars Von Trier, mais je l'ai trouvé vraiment superbe. Les 10 premières minutes sont stupéfiantes! Bien que la première partie soit un peu trop étirée, elle répond bien à la deuxième, opposée.
    En fait en y réflechissant c'est le meilleur film que j'ai vu cette année.
    Lars von trier me surprendra toujours et c'est là le plus important!
    Benoa

    RépondreSupprimer
  3. je suis d'accord avec toi, les premières minutes, en dépit du côté "Wagnérien" sont assez fascinantes. Un film de Lars, ça reste toujours intéressant et surprenant, c'est pour ça qu'on va au cinéma, juste que pour moi, il était pas loin de faire un chef d'oeuvre...sans cette deuxième partie.
    Pour parler de réussite artistique, j'ai adoré "Polichinelle", un véritable ovni littéraire, et je vais lire "Michael jakson" sans plus tarder...

    RépondreSupprimer