dimanche 20 novembre 2011

O escravo alegre

mercredi 16 novembre 2011

A slice of show


En ce moment c'est comme ça ou que tu ailles on te parle de séries US.
On entend rabâcher jusqu'à l'agacement qu'une série çalaisseletempsdedévelopperles personnages et que c'estgénialetmêmemieuxquelecinéma etc etc...
L'obsession générale du moment.
Pour moi, ça reste en dessous du cinéma, faut pas déconner non plus mais faut avouer qu'ils font de la bonne cuisine là bas. Ca me coûte de le dire mais c'est vrai.
Alors ma découverte du moment c'est cette série qui raconte les tribulations de deux jeunes entrepreneurs loosers cools qui rêvent de créer leur marque de prêt à porter. C'est réaliste, bien filmé, les acteurs parfaits et les personnages vraiment attachants.
Où l'on voit que le rêve made in US (crise ses subprimes et compagnie oblige) a pris du plomb dans l'aile... du plomb léger dirons nous...
La morale de l'histoire c'est Kapo, un gentil trader repenti qui nous la livre:
"Le secret ce n'est pas de s'enrichir vite. Le secret c'est de s'enrichir lentement, et d'apprécier."
Comme qui dirait le capitalisme c'est bon, mais faut pas abuser des bonnes choses non plus.
Patience patience chers amis, l'amérique n'est pas encore tout à fait prête pour le communisme.