mardi 21 août 2012

Deux trois croquis estivaux, avant de vous annoncer une nouvelle bien ennuyeuse...


2 commentaires:

  1. Une mauvaise nouvelle ? Je n’aime pas les mauvaises nouvelles…

    RépondreSupprimer
  2. cher Mathieu,
    J'aime bien ce que vous faites.
    Et j'aime aussi cet adage que je vous ai entendu prononcer l'autre jour sur France Inter: "tant qu'il y a des moules, on a la frite".
    Voilà qui requinque face à n'importe quelle nouvelle, si fâcheuse soit-elle.

    RépondreSupprimer